De 1 à 5 étoiles qualité prouvée !

Aujourd’hui, le classement par étoiles des hébergements touristiques concerne les hôtels, les campings, les parcs résidentiels de loisirs, les résidences de tourisme, les villages de vacances et les meublés de tourisme.

Repère important et universel, les étoiles sont reconnues par tous. L’ensemble des hébergements bénéficient d’un classement allant de 1 à 5 étoiles.
Tous les hébergements classés sont évalués selon trois grands axes :

  • Les équipements,
  • Les services proposés dans les établissements,
  • Les bonnes pratiques en matière de respect de l’environnement et de l’accueil des clientèles en situation de handicap.

Le classement en meublé de tourisme est valable 5 ans, 112 critères sont évalués.
Le classement obéit à des règles et procédures spécifiques, comme pour les hôtels, campings et résidences de tourisme.

Comment se déroule le classement en meublés de tourisme ?

  1. Demande de classement  du propriétaire ou du mandataire du bien, à l’organisme de contrôle de son choix référencé dans la liste éditée par Atout France.
  2. Inspection du bien par l’organisme de contrôle accrédité ou réputé accrédité.
  3. Le rapport de contrôle, grille de contrôle complétée,  et  la proposition  de décision de classement composent le certificat de visite. L’ensemble de ces documents devra être conforme à un modèle établi par arrêté ministériel et transmis sous 1 mois après la visite du meublé au demandeur de classement.
  4. Possibilité pour le demandeur de classement de contester la décision de classement (sous 15 jours après la remise du certificat de visite).
  5. Transmission de la décision de classement par l’organisme de contrôle au comité départemental du tourisme dont dépend le bien classé.
  6. Affichage dans le meublé classé de la décision de classement.

La loi de développement et de modernisation des services touristiques du 22 juillet 2009 et  la loi  du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à l’allègement des démarches administratives dite « loi Warsmann », réforment largement le code du tourisme en encadrant les procédures de classement. L’objectif de ces profondes réformes est de pouvoir adapter l’offre d’hébergements touristiques françaises à l’évolution des attentes de vacanciers.