A l’heure du web 2.0, il est maintenant possible de louer n’importe où dans le monde, en mettant en relation des individus distants de centaines de kilomètres.
Les sites web tels que AirBnB, pour ne citer que lui, révolutionnent depuis le début des années 2000, le secteur de l’activité locative.

Le nombre de réservations effectuées par le biais de ces sites communautaires est en très forte augmentation, ainsi Flipkey by trip advisor par exemple référence plus de 400 000 offres de location de vacances à travers le monde (voir la source)  et AirBnB couvre plus de 500 000 annonces en plus de 33 000 villes et 192 pays.
Depuis sa création en novembre 2008 jusqu’en juin 2012, plus de 10 millions de nuitées ont été réservées sur AirBnB.

Selon le même principe, le site  Wimdu, créé en mars 2011 à Berlin, propose des hébergements partout dans le monde ; la publication d’annonces est gratuite. Cependant une commission est prélevée en cas de réservation effective.

Les versions françaises de ses plateformes communautaires sont Séjourning et Morningcroissant (11 000 offres référencées).
Créés en 2011, ces sites web qui permettent la location en France tentent de se faire une place aux cotés des géants.
Morningcroissant propose un positionnement tarifaire novateur, puisque le locataire a la possibilité de faire une offre de prix au propriétaire.

Un système basé sur la E réputation

Ces sites web sont de véritables plateformes communautaires. En effet, ils s’adressent à des propriétaires loueurs et locataires, sans limite de zone géographique, et mettent en relation des personnes (locataires ou loueurs) qui se sont préalablement inscrits sur le site.
Ainsi il devient possible de louer n’importe quel type d’hébergement partout sur le globe.
Vos futurs locataires doivent remplir un profil, se présenter, indiquer leurs centres d’intérêts…

Coté loueur c’est la même chose, vous devez indiquer qui vous êtes, ce que vous aimez faire, partager vos passions… Ensuite votre futur locataire vous fait  parvenir sa demande de location, à vous de l’accepter ou non.
Sachez cependant qu’un nombre important de refus de location de votre part implique que votre annonce se retrouve en fin de liste.
Les commentaires et avis sont les points forts des sites communautaires. En effet, vos locataires donnent des avis sur votre offre, ils créent ainsi votre réputation, et de votre coté vous êtes en mesure de donner des avis sur votre locataire et de participer ainsi à sa « recommandabilité »

Autre point commun à ces sites : ils se rémunèrent à la commission sur réservation. Vous n’avez pas d’abonnement à payer pour faire paraître votre offre.
Les sites se financent en prélevant des commissions lors des réservations effectives de votre meublé.
En général, 3% de frais prélevés sur le montant du loyer annoncé par le propriétaire et 6 à 12% sont prélevés comme frais de transaction sur le montant payé par le locataire (Flipkey by trip advisor permet un abonnement annuel pour 430 € environ quelque soit le nombre de réservations).

Le paiement des réservations s’effectue  en ligne (et pour cause, les prélèvements des frais se font lors du passage des transactions).

D’autre part ses sites offrent de nombreux services destinés à la valorisation de votre offre de location comme par exemple la gestion du planning des disponibilités, le suivi des courriers envoyés, les reçus sur votre compte et la réalisation de photo de votre bien par un professionnel pour AirBnB et Wimdu. Une assurance gratuite contre les dégradations éventuelles.

.