Un parc résidentiel de loisir (PRL) est un terrain aménagé pour l’accueil d’au moins 35 habitations légères de loisirs et/ou de caravanes, au sens de l’article R.444-3b du code de l’urbanisme.
(L’habitation légère de loisir est également appelée chalet ou bungalow, est en France une construction à usage non professionnel, démontable ou transportable, constitutive de logement et destinée à une occupation temporaire ou saisonnière.)

Le parc résidentiel de loisir est spécialement affecté à l’accueil principal des habitations légères de loisirs.

Les PRL peuvent être exploités par cession d’emplacements en pleine propriété, ou par location. Dans ce dernier cas seulement, ils font l’objet d’un classement. Sous le régime hôtelier, les emplacements équipés sont loués à la journée, à la semaine ou au mois pour une clientèle qui n’y élit pas domicile. Cette exploitation est soumise à deux conditions :

  • Une seule personne physique ou morale doit avoir la propriété ou la jouissance du terrain.
  • Une seule personne physique ou morale doit assurer l’exploitation.