Depuis 2006 et La loi n°2006-437 du 14 avril  (article 21 – section 2), les chambres d’hôtes ont une définition très précise, ce sont « des chambres meublées situées chez l’habitant en vue d’accueillir des touristes, à titre onéreux, pour une ou plusieurs nuitées, assorties de prestations ».
Un propriétaire ne peut ouvrir plus de cinq chambres d’hôtes. La capacité d’accueil est limitée à quinze personnes. Une déclaration en mairie est obligatoire depuis janvier 2008.

La chambre d’hôtes doit respecter un nombre grandissant de règles spécifiques à l’activité.

Les principales sont les suivantes :

  • être située chez l’habitant dans sa résidence (même corps de bâtiment ou bâtiment annexe),
  • être louée à la nuitée avec un accueil assuré par l’habitant,
  • être assortie de prestations comprenant au moins la fourniture du petit déjeuner et du linge de maison,
  • être meublée et comporter tous les éléments indispensables pour une occupation normale,
  • disposer d’un accès à un WC et à une salle d’eau,
  • répondre à toutes les réglementions en vigueur dans les domaines de l’hygiène, de la sécurité et de la salubrité.