De façon générale, comme pour votre résidence principale, il est nécessaire de vous préoccuper de l’assurance de vos responsabilités à l’égard des occupants de votre location.

Comme tout prestataire d’hébergements touristiques vous serez tenu pour responsable si vous fournissez un mobilier fragile qui peut nuire à la sécurité de vos clients par exemple.

Vous avez l’obligation de mettre en œuvre tous les moyens pour assurer la sécurité de vos clients, cependant, à la différence des hôteliers ou aubergistes, vous ne pouvez être tenus pour responsable en cas de vol  ou dommage des effets de vos locataires.

Avant de louer, indiquez à votre assureur que vous souhaitez mettre en location l’habitation vous appartenant.
Vérifiez que la garantie « responsabilité civile du propriétaire » s’applique à l’égard des locataires, notamment en cas de dommages corporels.
Faites éventuellement ajouter la garantie « recours des locataires contre propriétaire ». Elle s’applique si un défaut d’entretien du bâtiment est à l’origine de dommages causés au locataire par un incendie ou un dégât des eaux.

En cas d’incendie, de dégât des eaux, d’accident, la clause d’abandon de recours doit figurer tant dans le contrat de location que dans le contrat d’assurance. Elle ne concerne que les dommages d’incendie et de dégâts des eaux. La responsabilité du locataire demeure entière à l’égard des voisins et des tiers; les autres dégradations commises par le locataire restent à sa charge.

Déclarez immédiatement le sinistre à votre assureur et faites procéder à une expertise. Si vous ne parvenez pas à l’obtenir rapidement, rédigez avec le locataire un état des lieux qui mentionne les dégâts ; à défaut, faites établir un constat d’huissier.

Côté locataire, sachez que de façon générale les contrats multirisques habitation comprennent un volet garantie villégiature qui couvre les responsabilités du locataire.

La rubrique « Les outils » liste pour vous les assureurs qui proposent des contrats spécifiques couvrant les risques de l’activité locative